• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Le passeur de la nuit : roman
Auteur :
Gloag, Julian 1930-....  
Contributeur :
Yvinec, Henri (Traduction)  
Éditeur :
Gallimard  
Lieu de publication :
[Paris]  
Date de publication :
DL 1996  
Collection :
Du monde entier  
ISBN :
2-07-073429-3  
Langue :
français  
Langue originale :
anglais  
Notes :
Traduit de Ultimate help  
Type de document :
Livre  

Université Bordeaux Montaigne

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
BU de Lettres et Sciences humaines 3ème étage Salle Nord - rayons 48 à 53 Disponible Prêtable 82 GLOA 1 U
Collation :
1 vol. (313 p.) ; 21 cm  
Provenance :
AUROC (PPN003776719)  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
193981  

C'est par compassion qu'Aaron est devenu écoutant à Secours-Amitié ; il y réconforte de pauvres êtres qui ont perdu foi en la vie - les appelants . Par ailleurs, avec une patience et un amour infinis, il prend soin de sa femme Kay, aveugle, atteinte de sclérose en plaques, tout en tenant une librairie et en répertoriant l'immense bibliothèque de la richissime Matilda, étrange et ténébreuse héroïne du roman. Et c'est par excès de compassion que cet homme de bonne volonté, le plus logiquement du monde, va devenir un criminel... Les conversations téléphoniques d'Aaron sont prétexte pour l'auteur à dresser une étonnante galerie de portraits, à la fois excentriques et pathétiques, dans la plus pure tradition anglaise. L'évocation saisissante des lieux - la petite ville proche de la falaise qui surplombe la mer enveloppée de brume, les recoins de la librairie où rôde constamment le chat, le château où règne la femme fatale, avec ses chambres remplies de mystère - dessine un monde flottant et spectral qui témoigne de l'imagination foisonnante de Julian Gloag. L'auteur et le lecteur pénètrent ensemble, étonnés, terrifiés, amusés, dans l'intimité d'âmes tourmentées et dans les abîmes de la bonté. (4e de couv.)

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page