• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Vectorisation d'un antitumoral par des nanosphères plymériques : caractérisation et mécanisme d'action des particules
Auteur :
Decout, Anne  
Contributeur :
HENRY-TOULME, N. (Directeur de thèse)  
Université de Bordeaux I. 1970-2013  
Date de publication :
1996  
Autre titre :
DELIVERY OF AN ANTICANCER AGENT BY POLYMERIC NANOSPHERY: CHARACTERIZATION AND ACTIVITY MECHANISM OF PARTICLES  
Langue :
français  
Discipline :
Chimie - Physique  
Notes :
Thèse de doctorat, 1996 ; 1473, Bordeaux 1  
Type de document :
Travaux universitaires  

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FT 96.B-1473
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FTR 96.B-1473
Collation :
150 p ; 30 cm  
Provenance :
Abes (PPN005159024)  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
66406  

L'ASSOCIATION DE MOLECULES ACTIVES A DES VECTEURS COLLOIDAUX EST UNE STRATEGIE QUI S'EST RECEMMENT MONTREE PROMETTEUSE POUR CONTOURNER UN OBSTACLE MAJEUR DE LA CHIMIOTHERAPIE ANTITUMORALE: LE DEVELOPPEMENT D'UNE RESISTANCE DES CELLULES CANCEREUSES AUX DROGUES UTILISEES. IN VITRO, L'ASSOCIATION DE LA DOXORUBICINE (DOX) A DES NANOPARTICULES DE POLYISOHEXYLCYANOACRYLATE, PERMET DE DIMINUER DE PLUSIEURS ORDRES DE GRANDEUR LES CONCENTRATIONS DE DOX A ADMINISTRER AUX CELLULES RESISTANTES POUR INHIBER LEUR PROLIFERATION. CET OUVRAGE REND COMPTE DU MECANISME D'ACTION DES NANOSPHERES DE DOX. LES CONCLUSIONS S'APPUIENT SUR UNE ETUDE PHYSICOCHIMIQUE DETAILLEE DES VECTEURS ET DE LEURS INTERACTIONS AVEC LES CELLULES CIBLES, QUI MET EN EVIDENCE L'EXISTENCE D'UNE ENTITE TRANSITOIRE DE DOX. CELLE-CI POSSEDE A L'EGARD DES CELLULES, UNE REACTIVITE ACCRUE DONT LA DOX LIBRE EST DEPOURVUE. CE TRAVAIL MET EGALEMENT A JOUR UN MECANISME ORIGINAL POUR LA LIBERATION DE MOLECULES A PARTIR DE SYSTEMES NANOPARTICULAIRES. NOUS MONTRONS QUE LE PROCESSUS EST GOUVERNE PAR LA VITESSE DE TRANSFERT DES MOLECULES A L'INTERFACE PARTICULE-EAU, OUVRANT, AINSI, DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR LA MISE AU POINT DE SYSTEMES A LIBERATION CONTROLEE

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page