• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
La communication sociale dans l'espace scolaire du fait de l'introduction de l'informatique
Auteur :
Laguerre, Christian  
Contributeur :
Thibault, Georges (Directeur de thèse)  
Université Bordeaux Montaigne  
Date de publication :
1996  
Autre titre :
Computers studies and their effects on communication in schools  
Langue :
français  
Sujet :
Informatique - Aspect social - Thèses et écrits académiques  
Discipline :
Sciences de l'information et de la communication  
Notes :
Thèse de doctorat, 1996, Bordeaux 3  
Type de document :
Travaux universitaires  

Université Bordeaux Montaigne

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
BU de Lettres et Sciences humaines Magasin Non communicable Exclu du prêt 1 TLR 7134.B%96-BX-20-1
BU de Lettres et Sciences humaines Magasin Non communicable Exclu du prêt 1 TL 7134.B%96-BX-20-1
BU de Lettres et Sciences humaines Magasin Non communicable Exclu du prêt 2 TL 7134.B%96-BX-20-2
BU de Lettres et Sciences humaines Magasin Non communicable Exclu du prêt 2 TLR 7134.B%96-BX-20-2
BU de Lettres et Sciences humaines Magasin Non communicable Exclu du prêt 3 [Annexes] TL 7134.B%96-BX-20-3
BU de Lettres et Sciences humaines Magasin Non communicable Exclu du prêt 3 [Annexes] TLR 7134.B%96-BX-20-3
Collation :
3 vol. (454 p.)(218 f.) ; ill ; 30 cm  
Provenance :
SF (PPN005178886)  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
66592  

THE OBJECTIVES OF THIS STUDY ARE: TO EVALUATE PERSONAL RELATIONSHIP AND TO VERIFY THE IMPACT OF TECHNOLOGY AND INTERACTIVITY IN THE CLASSROOM. THE SCHOOL AS THE LEARNING AREA, NEEDS TO INITIATE STUIDENTS, AS FUTURE CITIZENS, TO THE USE AND MASTERY OF THESE AIDES. COMPUTERS PROVIDE A MEANS OF COMMUNICATION WITH OTHER ESTABLISHMENTS. DIRECT OBSERVATION AND ANALYSIS IN 4 CLASSROOMS HAS BEEN PROVED TO SHOW CONTRAST WHATEVER THE SOCIAL ECONOMIC BACKGROUND OF THE STUDENTS; URBAN OR RURAL. THE DISPOSITION OF COMPUTERS, USUALLY IN ROOMS SET ASIDE FOR THIS PURPOSE SNCE THE LAUNCHING OF THE "INFORMATIQUE POUR TOUS" PLAN, HAS NOT BEEN IMPROVED UPON. THIS FORCES TEACHERS TO WORK IN A "WORKSHOP" ATMOSPHERE. EDUCATIONAL SOFTWARE IS UTILISED; WORD PROCESSING IS THE LEARNING AID FOR READING PROGRAMMING HAS PRACTICALLY DISAPPEARED. MSDOS IS THE SYSTEM USUALLY FOUND WITH WINDOWS INSTALLED. THE SOFTWARE USED IS MAINLY OF THE EDUCATIONAL GAMES VARIETY. COMPUTERS HAVE NOT REPLACED TEACHERS. DURING COMPUTER SESSIONS THE STUDENT TEACHER RELATIONSHIP IS REDUCED TO A MINIMUM, THOUGH SOME TALKING DOES OCCUR, SHOWING A SUPERFICIAL FORM OF COMMUNICATION. HOWEVER, THE STUDENT DOES NEED TO FEEL THE TEACHER IS PRESENT, EVEN IF THERE IS NO REAL COMMUNICATION TAKING PLACE. IN FACT THE TEACHER IS BOTH PRESENT AND ABSENT. THE QUESTION REMAINS, WILL MULTIMEDIA MODIFY THIS SITUATION

CE TRAVAIL A POUR OBJECTIF D'EVALUER LA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE AU SEIN DE LA CLASSE ET DE VERIFIER L'IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION SUR CES INTERACTIONS. L'ECOLE, LIEU D'APPRENTISSAGE, A LE DEVOIR D'INITIER LES ELEVES, FUTURS CITOYENS, A LA MANIPULATION ET LA MAITRISE DE CES OUTILS. L'ORDINATEUR APPORTE SA PUISSANCE DE CALCUL, SES POSSIBILITES DE COMMUNIQUER AVEC D'AUTRES ETABLISSEMENTS. EN NOUS APPUYANT SUR L'OBSERVATION DIRECTE ET L'ANALYSE DES INTERACTIONS AU SEIN DE 4 CLASSES, NOUS AVONS RELEVE DES CONSTANTES QUEL QUE SOIT LE MILIEU, URBAIN OU RURAL. LA DISPOSITION SPATIALE DES ORDINATEURS, SOUVENT INSTALLES DANS DES SALLES SPECIALES DEPUIS LE PLAN INFORMATIQUE POUR TOUS, N'A PAS EVOLUE. CECI OBLIGE LES ENSEIGNANTS A TRAVAILLER EN ATELIER. LES LOGICIELS UTILISES SONT DE TYPE EAO, TRAITEMENTS DE TEXTE OU APPRENTISSAGE DE LA LECTURE; LA PROGRAMMATION A PRATIQUEMENT DISPARU. L'ENVIRONNEMENT DOS EST RESTE MAJORITAIRE, MEME SI L'INTERFACE WINDOWS EST INSTALLE SUR LES ORDINATEURS. LA RELATION DE L'ELEVE AUX LOGICIELS EST ESSENTIELLEMENT LUDIQUE. ENFIN, L'ORDINATEUR N'A PAS SUPPLANTE LE MAITRE. PENDANT LES SEANCES INFORMATIQUES, LA RELATION MAITRE-ELEVE EST REDUITE AU MINIMUM. SEULES QUELQUES INTERACTIONS VERBALES ONT LIEU, SIGNES D'UNE COMMUNICATION IMPLICITE. MAIS L'ELEVE A BESOIN DE SENTIR LA PRESENCE DE L'ENSEIGNANT, MEME SI AUCUNE COMMUNICATION REELLE N'EXISTE. EN FAIT, NOUS ASSISTONS A UNE VERITABLE PRESENCE-ABSENCE DU MAITRE. LA QUESTION SE POSE DE SAVOIR SI LE MULTIMEDIA MODIFIERA CET ETAT DE FAIT.

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page