• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Différenciation moléculaire entre chêne sessile Quercus petraea (Matt) Liebl. et chêne pédonculé Quercus robur L
Auteur :
Bodenes, Catherine  
Contributeur :
Kremer, Antoine (Directeur de thèse)  
Université de Bordeaux I. 1970-2013  
Date de publication :
1996  
Autre titre :
MOLECULAR DIFFERENTIATION BETWEEN SESSILE OAK, QUERCUS PETRAEA (MATT.) LIEBL. AND PEDUNCULATE OAK, QUERCUS ROBUR L  
Langue :
français  
Discipline :
Biologie forestière  
Notes :
Thèse de doctorat, 1996 ; 1492, Bordeaux 1  
Type de document :
Travaux universitaires  

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FT 96.B-1492
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FTR 96.B-1492
Collation :
131 p ; 30 cm  
Provenance :
SF (PPN005456355)  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
68353  

LE CHENE SESSIBLE ET LE CHENE PEDONCULE SONT DEUX ESPECES SYMPATRIQUES, PROCHES PHYLOGENETIQUEMENT, PARTIELLEMENT INTERFERTILES, QUI PRESENTENT DES DIFFERENCES MORPHOLOGIQUES ET ECOLOGIQUES. CEPENDANT, L'EXISTENCE DE FLUX DE GENES ENTRE LES DEUX ESPECES REND PARFOIS DIFFICILE LA DISTINCTION D'INDIVIDUS NE PRESENTANT PAS DES CARACTERES TYPIQUES DES FORMES PURES. DES ETUDES PRECEDENTES ONT MIS EN EVIDENCE UNE FAIBLE DIFFERENCIATION INTERSPECIFIQUE ENTRE LES DEUX ESPECES SUGGERANT QUE LES REGIONS DU GENOME QUI DIFFERENCIENT CES DEUX ESPECES SONT VRAISEMBLABLEMENT PEU NOMBREUSES. AUSSI, IL A SEMBLE INTERESSANT DE POURSUIVRE L'ETUDE DE LA DIVERSITE GENETIQUE A PARTIR DE MARQUEURS RAPD (RANDOM AMPLIFIED POLYMORPHISM DNA) QUI PERMETTENT D'EXPLORER L'ENSEMBLE DU GENOME. LES DEUX OBJECTIFS DE CE TRAVAIL CONSISTENT DONC A RECHERCHER DES MARQUEURS SPECIFIQUES POUR 1) UNE MEILLEURE RECONNAISSANCE DU CHENE SESSILE ET PEDONCULE ET 2) L'ETUDE DE L'ORGANISATION MOLECULAIRE DE LA DIFFERENCIATION INTERSPECIFIQUE ET DE SA DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE. PARMI LES 2800 FRAGMENTS RAPD IDENTIFIES, 36 PRESENTENT DES DIFFERENCES DE FREQUENCE SIGNIFICATIVES ENTRE LES DEUX ESPECES DONT 23 ONT ETE CONVERTIS EN FRAGMENTS PCR SPECIFIQUES. LA DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE DE LA DIFFERENCIATION INTERSPECIFIQUE A ETE ESTIMEE EN ANALYSANT HUIT PAIRES DE POPULATIONS DE CHAQUE ESPECE, REPARTIES DE NORD DE L'ESPAGNE A LA POLOGNE ET LA ROUMANIE A L'AIDE DE NEUF DES FRAGMENTS PRECEDENTS. LES RESULTATS REVELENT UNE DIFFERENCIATION INTERSPECIFIQUE NETTEMENT PLUS IMPORTANTE QUE CELLE OBSERVEE LORS DES ETUDES ANTERIEURES, DIFFERENTIATION HETEROGENE SUR L'ENSEMBLE DE L'AIRE ANALYSEE ET SELON LES LOCUS ETUDIES. CETTE HETEROGENEITE PEUT AVOIR DIFFERENTES CAUSES: TEMPS DE CONTACT DIFFERENTS ENTRE LES DEUX ESPECES, PRESSION DE SELECTION DIFFERENTE D'UN LOCUS A UN AUTRE, FACTEURS ALEATOIRES GENERANT DES VARIATIONS DUES AU HASARD

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page