• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Mutagenèse in vitro de porte-greffes de la vigne : méthodologie d'irradiation, d'isolement et caractérisation de mutants
Auteur :
Silva, Aparecido Lima da  
Contributeur :
Doazan, J.-P. (Directeur de thèse)  
Université de Bordeaux II. 1970-2013  
Date de publication :
1995  
Autre titre :
In vitro mutagenes on grapevine rootstocks : methodology of irradiation, isolation and characterisation of the mutants  
Langue :
français  
Sujet :
Radiogénétique - Thèses et écrits académiques  
Greffe (botanique) - Thèses et écrits académiques  
Vigne - Thèses et écrits académiques  
Vigne - Multiplication in vitro - Thèses et écrits académiques  
Discipline :
Sciences biologiques et médicales. Oenologie et ampélologie  
Notes :
Thèse de doctorat, 1995, Bordeaux 2  
Type de document :
Travaux universitaires  

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
BIB. INSTITUT DES SC. VIGNE ET VIN Thèses Disponible Prêtable TH LIM
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FT 95BX2.B-375
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêtable FTR 95BX2.B-375
Collation :
1 vol. (134 f.) ; ill. en coul. ; 30 cm  
Provenance :
SF (PPN005692415)  
Notes :
Bibliogr. f. 117-134  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
69847  

Pour mettre au point les modalités d'irradiation, d'isolement et de caractérisation de mutants de porte-greffes de vigne en fonction de leur développement in vitro, nous avons développé le milieu de culture dsd1, qui permet d'obtenir un démarrage et une croissance uniforme des vitroplants. Des différences de radiosensibilité au rayonnement gamma sont apparues entre les variétés Gravesac et Fercal, avec une DL 50 de 30 Gy et de 20 Gy, respectivement. Le protocole d'isolement des mutants, base sur une phyllotaxie 2/5 des vitroplants ainsi que sur la distinction entre les bourgeons néoformés et les bourgeons préformés, nous a permis de séparer des familles dont les caractéristiques sont homogènes, stables et se singularisent, notamment, par le port et la vigueur des plants. Quatre familles mutantes du Gravesac, de vigueur faible, ont été caractérisées par des critères morphologiques du développement (croissance des tiges, surface foliaire et biomasse totale) ainsi que par la photosynthèse et les caractéristiques stomatiques, tant en serre qu'in vitro. Les résultats sont comparables dans ces deux conditions de cultures. Ainsi, la photosynthèse nette et les caractéristiques stomatiques ne semblent pas être des paramètres capables d'estimer la vigueur. Le microgreffage réciproque in vitro a permis également, d'aborder le comportement de ces mutants et de caractériser l'origine des mutations. En définitive, la mesure du développement parait la plus adaptée à une sélection précoce des mutants pour la vigueur

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page