• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Recherches sur l'identification génétique des levures de vinification : applications oenologiques
Auteur :
Masneuf, Isabelle  
Contributeur :
Dubourdieu, Denis 1949-2016 (Directeur de thèse)  
Université de Bordeaux II. 1970-2013  
Lieu de publication :
[Bordeaux]  
Date de publication :
1996  
Autre titre :
Research on genetic identification of wine yeasts : Enological applications  
Langue :
français  
Sujet :
Saccharomyces - Classification - Thèses et écrits académiques  
Vinification - Thèses et écrits académiques  
Levure (agent de fermentation) - Classification - Thèses et écrits académiques  
Réaction en chaîne de la polymérase - Thèses et écrits académiques  
Sauvignon (cépages) - Thèses et écrits académiques  
Saccharomyces cerevisiae - Thèses et écrits académiques  
Discipline :
Sciences biologiques et médicales. Oenologie et ampélologie  
Notes :
Thèse de doctorat, 1996, Bordeaux 2  
Type de document :
Travaux universitaires  

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
BIB. INSTITUT DES SC. VIGNE ET VIN Thèses Disponible Prêtable TH MAS
BIB. INSTITUT DES SC. VIGNE ET VIN Thèses Disponible Prêtable TH MAS
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FT 96BX2.B-423
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FTR 96BX2.B-423
Collation :
1 vol. (127 f.) ; ill. ; 30 cm  
Provenance :
SF (PPN00575707X)  
Notes :
Bibliogr. f. 112-127  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
70327  

La technique de la réaction de polymérisation en chaîne (PCR) est mise en oeuvre directement sur levures entières pour la différenciation génétique des levures de vinification. Couplée à la technique d'analyse du polymorphisme de taille des fragments de restrictiion (RFLP), la PCR permet la délimitation rapide des espèces fermentaires S. cerevisiae et S. bayanus mais aussi de l'espèce S. paradoxus. Les levures de vinification jusqu'alors désignées par S. bayanus (ex. oviformis) présentent des profils de restriction caractéristiques de S. cerevisiae tandis que la grande majorité des levures Mel+ (ex. uvarum) doivent être rattachées à l'espèce S. bayanus. L'analyse des souches de S. cerevisiae par PCR associée aux séquences delta distinguent la plupart des souches de levures industrielles mais présente un pouvoir discriminant inférieur à celui de l'analyse des caryotypes par électrophorèse en champ pulsé pour différencier entre elles les levures indigènes. Méthode rapide et sensible, la PCR permet de contrôler l'implantation des levures sélectionnées employées comme levain. Cette technique, utilisée en complément de l'analyse des caryotypes, est appliquée à la caractérisation des souches et des espèces de levures sauvages rencontrées dans le bordelais et dans le Val de Loire. Enfin, ces analyses génétiques sont combinées à l'analyse chromatographique fine des composés aromatiques responsables de la typicité variétale des vins de Sauvignon afin d'étudier le rôle des souches de levure appartenant aux espèces S. cerevisiae et S. bayanus sur la révélation des arômes variétaux soufrés à partir des précurseurs S-conjugués de la cystéine présents dans le raisin.

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page