• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Ecologie des bactéries sulfato-réductrices en milieu lagunaire : minéralisation de la matière organique et fixation de l'azote atmosphérique
Auteur :
Bourgues, Sophie  
Contributeur :
Caumette, Pierre (Directeur de thèse)  
Université de Bordeaux I. 1970-2013  
Date de publication :
1996  
Autre titre :
Ecology of sulfate-reducing bacteria. Organic matter mineralisation and nitrogen fixation  
Langue :
français  
Sujet :
Écologie des lagunes - Thèses et écrits académiques  
Discipline :
Océanographie  
Notes :
Thèse de doctorat, 1996 ; 1505, Bordeaux 1  
Type de document :
Travaux universitaires  

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FT 96.B-1505
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FTR 96.B-1505
ST-BIB. STATION MARINE Ouvrages bibliothèque Consultation sur Rendez-Vous Prêt 15 j. 579
ST-BIB. STATION MARINE Thèses, Mémoires Bibliothèque Consultation sur Rendez-Vous Prêt 15 j. 579
Collation :
[xii], 165 p. ; tabl., graph. ; 30 cm  
Provenance :
SF (PPN005789001)  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
70564  

LA POPULATION DES BACTERIES SULFATO-REDUCTRICES EST ETUDIEE EN RELATION AVEC LES MACROPHYTES DOMINANTS DE DEUX LAGUNES. DEUX ASPECTS DE L'ECOLOGIE DE CES MICRO-ORGANISMES SONT DEVELOPPES ET DISCUTES, A SAVOIR LEUR ROLE DANS LA MINERALISATION DE LA MATIERE ORGANIQUE D'ORIGINE VEGETALE AINSI QUE LEUR ROLE DANS LE PROCESSUS DE FIXATION DE L'AZOTE ATMOSPHERIQUE. LA DEGRADATION DE DEUX TYPES DE MACROPHYTES, LA PHANEROGAME ZOSTERA NOLTII ET LA MACRO-ALGUE VERTE MONOSTROMA OBSCURUM, A ETE ETUDIEE EN LABORATOIRE DANS DES CONDITIONS D'ANOXIE ET D'OBSCURITE SE RAPPROCHANT DES CONDITIONS EXISTANT AU SEIN DU SEDIMENT. LA DECOMPOSITION DE CETTE MATIERE VEGETALE S'ACCOMPAGNE D'UN RELARGAGE IMPORTANT DE SELS NUTRITIFS AZOTES ET PHOSPHATES AINSI QUE D'UNE FORTE PRODUCTION DE SULFURES. NOUS AVONS ESTIME QUE PLUS DE 75% DE LA MINERALISATION DU CARBONE VEGETAL ETAIT ASSUREE PAR LA SULFATO-REDUCTION. LE CYCLE DU SOUFRE A ETE ETUDIE IN SITU AU SEIN DU SEDIMENT DE DEUX ECOSYSTEMES LAGUNAIRES QUE CONSTITUENT LE BASSIN D'ARCACHON ET L'ETANG DU PREVOST. AU COURS D'UN CYCLE ANNULE, NOUS AVONS QUANTIFIE LA POPULATION DES BACTERIES SULFATO-REDUCTRICES ET CELLE DES BACTERIES SULFO-OXYDANTES AEROBIES PAR LA METHODE DU NOMBRE LE PLUS PROBABLE. CETTE METHODE DE DENOMBREMENT A ETE OPTIMISEE SUR LE PLAN TECHNIQUE AFIN DE POUVOIR COMPARER LES POPULATIONS IN SITU AUX NIVEAUX SPATIAL ET TEMPOREL. L'ACTIVITE DE CES MICRO-ORGANISMES A EGALEMENT ETE QUANTIFIEE AU SEIN DES MEMES SEDIMENTS. L'ENSEMBLE DE CES MESURES A PERMIS DE METTRE EN EVIDENCE UNE ACTIVITE DE SULFATO-REDUCTION INTENSE AU SEIN DES HERBIERS DE PHANEROGAMES DU BASSIN D'ARCACHON, QUI A ETE COMPARABLE A CELLE QUANTIFIEE AU NIVEAU DE L'ETANG DU PREVOST, ECOSYSTEME TRES EUTROPHE ET SOUMIS A D'IMPORTANTES PROLIFERATIONS ALGALES. PLUSIEURS FACTEURS TAMPONS SONT PROPOSES POUR EXPLIQUER L'ABSENCE DE PHENOMENES DYSTROPHIQUES AU SEIN DU BASSIN D'ARCACHON. NOUS AVONS DEMONTRE QU'AU NIVEAU DES SEDIMENTS COLONISES PAR ZOSTERA NOLTII, LA FIXATION DE L'AZOTE ATMOSPHERIQUE ETAIT ESSENTIELLEMENT ASSUREE PAR LES BACTERIES SULFATO-REDUCTRICES. CE PROCESSUS CONTRIBUERAIT A POURVOIR APPROXIMATIVEMENT 10% DES BESOINS EN AZOTE DES PLANTES. L'ECOPHYSIOLOGIE DE CETTE ACTIVITE DIAZOTROPHE (CAPACITE A FIXER L'AZOTE ATMOSPHERIQUE) A ETE PLUS PARTICULIEREMENT ETUDIEE SUR DEUX SOUCHES SULFATO-REDUCTRICES ISOLEES DE LA RHIZOSPHERE DES PHANEROGAMES, APPARENTEES AU GENRE DESULFOVIBRIO

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page