• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Etude des états stationnaires et transitoires de phases lamellaires sous cisaillement
Auteur :
Panizza, Pascal  
Contributeur :
Roux, Didier 1955-.... (Directeur de thèse)  
Université de Bordeaux I. 1970-2013  
Date de publication :
1996  
Autre titre :
INVESTIGATIONS ON TRANSITORY AND STATIONNARY STATES OF LAMELLAR PHASES UNDER SHEAR FLOW  
Langue :
français  
Discipline :
Chimie - Physique  
Notes :
Thèse de doctorat, 1996 ; 1603, Bordeaux 1  
Type de document :
Travaux universitaires  

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FT 96.B-1603
ST-BU SC. ET TECHNIQUES Magasin Accueil Niveau 0 Disponible Prêt 28 j. FTR 96.B-1603
Collation :
195 p ; ill ; 30 cm  
Provenance :
SF (PPN005883288)  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
71240  

LES PHASES LAMELLAIRES LYOTROPES PRESENTENT SOUS CISAILLEMENT PLUSIEURS ETATS STATIONNAIRES SEPARES PAR DES TRANSITIONS DYNAMIQUES. POUR LES BAS ET HAUTS CISAILLEMENTS, LES LAMELLES SONT ORIENTEES DANS LA DIRECTION DE L'ECOULEMENT. POUR LES CISAILLEMENTS INTERMEDIAIRES, IL EXISTE UN ETAT DE VESICULES MULTILAMELLAIRES (OIGNONS) MONODISPERSES EN PHASE COMPACTE. DANS UN PREMIER TEMPS, NOUS AVONS CARACTERISE LES PROPRIETES STATIQUES ET DYNAMIQUES DE L'ETAT STATIONNAIRE D'OIGNONS A L'AIDE DE PLUSIEURS TECHNIQUES DEVELOPPEES AU CRPP (CONDUCTIVITE, RHEOLOGIE ET DIFFUSION DE LA LUMIERE). PUIS, NOUS AVONS ETUDIE LES REGIMES TRANSITOIRES ENTRE ETATS STATIONNAIRES A L'AIDE DE CES TECHNIQUES LORSQUE LE PARAMETRE DE CONTROLE EST LE CISAILLEMENT. ENFIN DANS UNE DERNIERE PARTIE, NOUS NOUS SOMMES INTERESSES AU COMPORTEMENT RHEOLOGIQUE DE LA PHASE SMECTIQUE A D'UN CRISTAL LIQUIDE THERMOTROPE (LE 8CB). UNE ETUDE EN DIFFUSION DES RAYONS X SOUS CISAILLEMENT NOUS A PERMIS DE CORRELER LES DIVERS COMPORTEMENTS RHEOLOGIQUES OBSERVES A LA MICROSTRUCTURE DU MATERIAU

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page