• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/1
Signes et couleurs des identités politiques : du Moyen Âge à nos jours
Contributeur :
Aurell, Martin 1958-.... (Directeur de la publication)  
Centre d'études supérieures de civilisation médiévale. Poitiers  
Groupe d'études et de recherches historiques du Centre-Ouest atlantique. Poitiers  
Grévy, Jérôme 1962-.... (Directeur de la publication)  
Gîrbea, Catalina 1977-.... (Directeur de la publication)  
Hablot, Laurent 1972-.... (Directeur de la publication)  
Institut d'études politiques. Paris  
Manigand, Christine (Directeur de la publication)  
Pastoureau, Michel 1947-.... (Préface)  
Turrel, Denise 1951-.... (Directeur de la publication)  
Éditeur :
Presses universitaires de Rennes  
Lieu de publication :
Rennes  
Date de publication :
2008  
Collection :
Histoire  
ISBN :
978-2-7535-0641-1  
Langue :
français  
Sujet :
Couleurs - Aspect symbolique - Histoire - Actes de congrès  
Identité collective - Europe - Histoire - Actes de congrès  
Symbolisme en politique - Europe - Histoire - Actes de congrès  
Type de document :
Livre  

Sciences Po Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
BIB. IEP Salle de lecture recherche 1er étage Disponible Prêtable 940 SIG

Université Bordeaux Montaigne

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
BU de Lettres et Sciences humaines 1er étage Salle Sud - rayons 10 à 11 Disponible Prêtable 907.6 TURR S

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
BIB. PLURIDISCIPLINAIRE Salle libre-accès Disponible Prêt 10 j. 940 SIG
Collation :
1 vol. (537 p.-XLVIII p. de pl.) ; ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 24 cm  
Provenance :
Abes (PPN127603670)  
Notes :
Textes issus du colloque international organisé à Poitiers, du 14 au 16 juin 2007, par le Centre d'études supérieures de civilisation médiévale, le Groupe d'études et de recherches historiques du Centre-Ouest atlantique et l'Institut d'études politiques de Paris. Autres directeurs de la publication : Jérôme Grévy, Laurent Hablot et Catalina Girbea. Notes bibliogr.  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
1048017  

La 4e de couverture indique : Dès le Moyen Âge, les hommes groupés autour d'un projet commun ont transcrit leur union sous forme d'emblèmes, d'insignes, de sentences ou de couleurs, pour se rendre visibles aux autres et pour se reconnaître mutuellement. Les groupes de vassaux combattant pour un même seigneur ou souscrivant à une même obédience traduisent leur fidélité dans des groupes d'armoiries ou manifestent leur soutien par des changements de figures héraldiques. Aux cours princières, les clientèles au service d'un puissant patron manifestent cette dépendance honorable ou domestique par le port d'une livrée ou d'un bijou emblématique. Ces signes deviennent le support symbolique d'un message ou d'une profession de foi commune. Les moindres tensions voient proliférer et se simplifier ces emblèmes politiques dans le cadre de partis réunis autour d'une couleur, d'une enseigne, ou d'un signe extérieur distinctif. En luttant contre un ennemi commun et en se confrontant les unes aux autres, les nations d'Europe elles-mêmes prennent conscience de leur singularité et se donnent des signes qui identifient leurs membres, qu'il s'agisse de la personnification de la patrie, de croix nationales ou d'emblèmes plus élaborés. Cet héritage, loin d'être oublié, s'enrichit encore à l'époque contemporaine, dans le cadre des guerres, des révolutions, des conflits idéologiques ou, plus pacifiquement, des régions, des associations ou des mouvements. Il n'est pas de groupe politique qui n'ait eu besoin de ses emblèmes, insignes et couleurs pour dire son identité. Derrière les moyens et les codes propres à chaque période et à chaque groupe, derrière ces signes de lutte ou de cohésion, se dégagent les grands traits communs et l'évolution d'une emblématique politique occidentale.

Avant-propos.
Introduction.
Première partie : Formes.
Deuxième partie : Espaces.
Troisième partie : Fonctions.
Quatrième partie : Pratiques.
Conclusions

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 1
  • Page suivante
  • Dernière page